Du programme “Route de la cocaïne” et du programme “Route de l’héroïne” au Programme des Flux Illicites Globaux de l’Union européenne 

Depuis plus de dix ans, les programmes de l’Union européenne relatifs aux routes de la cocaïne et de l’héroïne s’efforcent de relever les défis d’une approche souvent fragmentée de l’application de la loi le long des itinéraires établis du trafic illicite vers l’UE.

De l’origine à la destination, les pays situés le long des itinéraires de trafic illicite subissent souvent les conséquences néfastes qui affectent la vie quotidienne. Favorisant la violence et la corruption et sapant la bonne gouvernance, le trafic illicite met en péril la sécurité nationale et la prospérité économique, entraîne des problèmes de santé publique et cause des dommages environnementaux importants.

Les routes de la drogue servent aussi souvent d’itinéraires de trafic pour une foule d’autres produits illicites, et pas seulement pour la cocaïne et l’héroïne. Afin de reconnaître ce phénomène et d’intégrer dans sa réponse les avantages de la coopération policière et judiciaire transrégionale pour contrer les menaces transnationales à la sécurité, la direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne a lancé un nouveau programme-cadre en novembre 2019 : le Programme des Flux Illicites Globaux  de l’Union européenne (GIFP).

En faisant le bilan de l’histoire du programme “Route de la cocaïne” et en s’appuyant sur ses réalisations, le GIFP a été conçu pour être un mécanisme plus efficace permettant à l’Union européenne de soutenir les pays partenaires dans leurs efforts pour lutter contre la criminalité transnationale organisée. Il est également destiné à permettre aux autorités d’application de la loi de l’UE et de ses États membres d’atteindre une portée globale plus grande.

Un objectif important du GIFP est d’élargir le champ d’action et les attributions de la coopération internationale aux “flux de la criminalité organisée” de manière plus générale, afin d’avoir une vue d’ensemble plus large, de pouvoir répondre aux changements de la criminalité organisée et à son évolution vers la polycriminalité, et de stimuler la proactivité dans la coopération transnationale des autorités d’application de la loi. Le programme soutiendra la lutte contre la criminalité organisée sur les routes illicites transrégionales, qu’il s’agisse de stupéfiants ou de la circulation de précurseurs chimiques, de trafic d’armes, de la criminalité liée aux espèces sauvages ou des flux financiers illicites.

donut7FR

Lier des acteurs de la lutte contre la criminalité organisée et le trafic illicite

Le GIFP cherche à établir la nouvelle direction nécessaire pour donner une impulsion, perturber et avoir un impact sur une vaste sphère de la grande criminalité organisée, afin de soutenir la sécurité nationale et le développement durable des partenaires internationaux en Amérique latine, dans les Caraïbes, en Afrique, en Europe de l’Est et en Asie, tout en protégeant les frontières et la sécurité des États membres européens.

Le GIFP renforce les partenariats qui existent entre l’UE et d’autres organisations aux niveaux international, régional, national et local, dans le but de mettre en relation les acteurs et les agences concernés par la lutte contre le crime organisé et la réduction de la demande et de l’offre de drogues. Il vise également à mieux orienter et coordonner les initiatives de coopération de la Commission européenne avec les pays tiers dans le domaine de la criminalité transnationale organisée, dans le but ultime d’en accroître l’impact.

Le programme atteint ses objectifs en faisant appel aux capacités opérationnelles, analytiques, thématiques et de soutien offertes par ses huit composantes, AIRCOP, COLIBRI, CRIMJUST, DISRUPT, EU-ACT, MASIF, SEACOP, et le projet UE-ONUDC sur les armes à feu, ainsi que grâce à la collaboration avec d’autres projets, institutions et agences complémentaires et partenaires.

A propos de l’Union européenne

L’Union européenne est un partenaire stratégique dans la lutte contre le crime transnational organisé.

Le Programme des Flux Illicites Globaux de l’Union européenne est financé par l’Union européenne – EuropeAid via l’Instrument contribuant à la Stabilité et à la Paix (IcSP, art. 5).

Établi initialement en 2007, l’Instrument pour la Stabilité (IfS) a été renommé en 2014 l’Instrument contribuant à la Stabilité et à la Paix (IcSP). Il représente le principal outil thématique de la Commission européenne pour améliorer la sécurité dans les pays partenaires, complétant d’autres outils financiers, en particulier là où les instruments de développement géographique ou traditionnel ne peuvent  être utilisés. Il est possible de fournir « l’assistance pour répondre aux situations de crise ou de crise émergente pour prévenir les conflits » tout comme des programmes à long terme concernant la prévention des conflits, la consolidation de la paix et la préparation de crise, de même que la gestion des menaces globales, transrégionales et émergentes (telles que le crime organisé et le trafic de drogue).

Des programmes “Route de la cocaïne” et “Route de l’héroïne” (CRP et HRP) au Programme des Flux Illicites Globaux de l’Union européenne

timeline_pre_loader
Heroin Route Programme I (2008-2013)

Heroin Route Programme I

GIZ, ECO, INTERPOL, UNODC, BKA
Heroin Route Programme II (2013-2015)

Container Control along the Heroin Route

12/2011-12/2014

WCO-UNODC

Information Networks along the Heroin Route

11/2012-11/2015

FIIAPP and EU Member States

Support to the fight against Trafficking in Human Beings in Azerbaijan, Bosnia and Herzegovina, Moldova and Turkey

12/2013-06/2014

ICMPD and EU Member States

The Heroin Route Programme becomes EU-ACT

EU Action against drugs and organised crime (EU-ACT)

01/2017-12/2020
Cocaine Route Programme (2009-2019)

GAFISUD

GAFISUD I: 12/2009-12/2012

GAFISUD II: 12/2011-12/2014

Airport Communication Project (AIRCOP)

AIRCOP I: 01/2010-06/2014

AIRCOP II: 02/2011-06/2016

Seaport Cooperation Project (SEACOP)

Phases I and II: 07/2010-07/2015

AMERIPOL-EU

12/2010-12/2015

Cocaine Route Monitoring and Support Project (CORMS)

CORMS I: 05/2011-05/2014

West African Police Information System (WAPIS)

WAPIS I: 09/2012-09/20213

WAPIS II: 10/2013-02/2016

Cocaine Route Programme (2009-2019)

Prevention of the diversion of drugs precursors in the Latin American and Caribbean region (PRELAC)

PRELAC I: 03/2009-02/2012

PRELAC II: 02/2012-02/2016

Anti-Money Laundering activities in West Africa (AML-WA)

12/2013-01/2016

Airport Communication Project (AIRCOP)

AIRCOP III: 12/2013-12/2017

AIRCOP IV: 06/2017-12/2020

AIRCOP V: 12/2019-05/2022

Cocaine Route Monitoring and Support Project (CORMS)

CORMS II: 05/2014-11/2016

CORMS III: 05/2016-06/2020

Seaport Cooperation project (SEACOP)

Phases III and IV: 12/2014-12/2020

GAFISUD III

12/2014-06/2017

Strengthening Criminal Investigation and Criminal Justice Cooperation along the Cocaine Route (CRIMJUST)

CRIMJUST I: 01/2016-12/2020

CRIMJUST II: 01/2019-12/2021

Controling and Monitoring General Aviation along the Cocaine Route (COLIBRI)

01/2019-12/2021
Global Illicit Flows Programme (GIFP-November 2019)

AIRCOP, COLIBRI, CORMS, CRIMJUST, EU-ACT, iARMS and SEACOP form altogether the Global Illicit Flows Programme